Capsules-Café

Un fournisseur canadien de café de bureau suggère aux employeurs d’acheter du café à domicile

Alors que les bureaux partout dans le monde ont considérablement ralenti ou fermé entièrement à cause de la pandémie de COVID-19, les fournisseurs de café de bureau partout ont ressenti le pincement.

La société de café canadienne Van Houtte Coffee Services – qui a historiquement beurré son pain dans la salle de repos du bureau grâce à des relations entre fournisseurs d’entreprise – a offert une vision unique en son genre pour l’avenir du café de bureau dans le COVID-19 ère.

Cette vision ressemble beaucoup au café à la maison.

Faisant partie du réseau d’entreprises de boissons Keurig Dr Pepper, Van Houtte vient de déployer un nouveau programme de café de bureau appelé HomeBase Café, grâce auquel les employeurs peuvent continuer à renforcer le moral des employés grâce au café.

En théorie, les employeurs peuvent acheter à leurs employés la quantité de café qu’ils souhaitent chaque mois au prix qui convient à leur budget.

Dans la pratique, les employés reçoivent un bon de café mensuel qui peut être utilisé en ligne pour acheter les offres de grains entiers, moulus ou en dosettes de Van Houtte auprès de différentes marques. Les employeurs peuvent sélectionner le montant de ces bons et le pourcentage de ces frais qu’ils couvriront. Ensuite, tous les achats effectués avec les bons bénéficient d’une réduction de 15%, avec livraison gratuite pour les bons de 50 $ +.

En réalité, il reste à voir si autant d’employeurs seront prêts à acheter du café pour leurs employés que dans les jours précédant le COVID-19, ou à quel prix les employés pourraient être prêts à échanger tout un monde d’offres de café en ligne contre quelques privilégiés par Van Houtte. Ce sont des questions étranges pour des temps étranges.

L’argument de Van Houtte est que la dépense est justifiée comme un moyen pour les employeurs de garder leur personnel motivé, peut-être malgré des choses comme la fatigue des réunions en ligne, les hurlements d’enfants avec leurs propres réunions en ligne, ou l’isolement et la crainte déchirants causés par la pandémie.

«Une pause-café est un moment pour stimuler la créativité, se connecter avec une partie importante de notre réseau social et passer du temps loin de nos écrans tout en restant dans notre environnement de travail», déclare Martin Rivard, directeur national, ventes et marketing, Van Houtte Coffee Services . «La pandémie, les directives sur le maintien à domicile et le télétravail ont tout changé. Ici, à VHCS, le choix numéro un des entreprises canadiennes pour le café, nous voulions trouver un moyen pour les employeurs de continuer à offrir ce moment de la journée très apprécié aux travailleurs à distance.

Lecture connexe

Nick Brown
Nick Brown est le rédacteur en chef du . Vos commentaires et idées d’articles sont les bienvenus sur publisher (at) dailycoffeenews.com, ou consultez la page «À propos de nous» pour obtenir les coordonnées.

Exit mobile version