Les différentes méthodes de préparation du café

Il n’y a pas qu’un seul goût pour le café. En fonction de ses préparations, ce dernier peut avoir de différentes saveurs. Ne soyez donc pas surprise lorsque le café préparé par votre tante au cours de vos vacances d’été a un goût différent de celui préparé par votre mère ou votre femme. Voici un aperçu de diverses préparations, les plus répandues.

Café turc

Cette préparation est originaire du moyen orient. Pour la faire, il faut s’équiper d’un cezve, un récipient spécifique de la région, ayant un long manche et conçu suivant en cuivre et laiton. Après versement de l’eau et du sucre dans le cevze, la boisson est portée à ébullition en 3 fois. Entre les deux premières ébullitions, il faut ajouter une petite cuillère de café par personne. Entre les deux dernières, il faut enlever une mousse qui se forme.

Café filtre

C’est la préparation la plus populaire sur le continent américain et dans la partie nord de l’Europe. Elle a été perfectionnée en Allemagne au cours des années 1900. Pour y réussir, il faut utiliser une mouture moyenne. On réchauffe la carafe durant quelques minutes avant d’y verser une quantité convenable d’eau et de café. La boisson peut être conservée quelques heures dans le thermos pour avoir un goût meilleur.

Cafetière à piston

Cette préparation a vu le jour en France au  milieu du XIXe Siècle avec la naissance du récipient du même nom. Elle nécessite également le recours à une mouture moyenne. Après avoir placé le pot sur une surface plane et y avoir enlevé, il faut y verser une bonne quantité de café et d’eau. Le piston sera ensuite replongé dans le récipient et va être poussé vers le bas. C’est cette pression qui permet d’avoir un café de bon goût.

 Espresso

C’est la quintessence du café selon certains dires. Il s’agit d’une préparation qui permet d’obtenir une boisson concentrée (du même non) qui doit être bue directement après sa réalisation. Pour l’obtenir, il faut passer un jet d’eau sous pression par le biais d’une couche de 7 grammes de café finement moulu et comprimé durant 25 ou 35 secondes.

Moka

Malgré son nom qui rappelle une ville de Yémen, cette préparation est originaire de l’Italie. Sa création remonte aux années 1930. La boisson se fait via une cafetière du même nom. On commence par chauffer de l’eau dans le récipient et après atteinte de la pression requise, l’eau sera poussée à travers du café moulu. Un feu doux et une mouture moyenne sont requis pour une bonne qualité de la boisson.

Café napolitain

Comme son nom l’indique, cette préparation vient de la célèbre ville de Naples, en Italie. Elle a vu le jour à la fin du XVIIe Siècle, mais n’a eu de renom dans toute l’Italie qu’au début du XIXe Siècle. La boisson se prépare d’une façon similaire au café Moka. C’est pourquoi certains disent que le café napolitain est l’ancêtre de ce dernier.

Pour aller plus loin, suivez notre guide :

comment choisir le meilleur moulin à café pour vous
comment choisir le meilleur moulin à café pour vous