Le Guatemala sur le point de quitter l'Accord international sur le café – Daily Coffee News by Capsules Café

  • Capsule Filtre de Café Réutilisables, Lictin 3 Pcs Capsules Rechargeables à Café Compatibles avec les Machines Nescafe Dolce Gusto avec 1 Cuillère à Café et 1 Brosse à Nettoyer Marron I Cafilas
    √ Safe à Utiliser: 100% Sans BPA et Recyclable, Fabriqué Avec Du Matériel Alimentaire. √ Compatibles avec les Machines Nescafe Dolce Gusto y compris Mini Me, Piccolo, Genio Esperta, Circolo. √ Matériel: Acier inoxydable + PP. Taille: 54*35mm. 3 Capsules rechargeables+1 Cuillère à Café +1 Brosse à nettoyer. √ Écologique: Choisir nos capsules réutilsiables, choisir une vie plus verte et dimunuer la fréquence de plastiques non-réutilisables.<br> √ Économique: En fonction de la fréquence réutilsable, vous pourriez économiser une somme d'argent Durable: Chaque capsule a une durée d'utilisation plus de 50 fois, avec ce kit vous pourriez utilsier environ 150 fois.<br>
  • Orsit Filtres De Café Rechargeables Réutilisables Réutilisables De Capsules De Café De Nespresso D'Acier Inoxydable + 1 cuillère + 1 pinceau (Round + Tamper)
    UNIVERSAL - Nos capsules de café en acier inoxydable compatibles avec Nespresso U, CitiZ (ne convient pas pour D110 et Prodigio Krups), Pixie, Le Cube, Maestria, Lattissima, Inissia. Concept. Pas digne de Dolce Gusto, Nesspresso Essenza, C30. QUALITÉ PREMIUM - Fabriqué en acier inoxydable 304 de qualité alimentaire, avec une durée de vie de plus de 10 ans. Sûr à utiliser, résistance à la corrosion, résistant à la chaleur, durable. Facile à utiliser - Lavable et réutilisable, très facile à nettoyer avec brosse de nettoyage incluse et séchage à l'air pour la prochaine utilisation. BAGUE EN CAOUTCHOUC - Avec joint torique pour une meilleure étanchéité et réduire le frottement avec la machine. Léger et de taille raisonnable, très facile et pratique à utiliser et à stocker. FORFAIT INCLUS - 1 capsule de café récupérable + 1 cuillère en plastique + 1 brosse propre + 1 café tamper .

Traduction par Aída Palomo

Au milieu de la crise des prix du café, le gouvernement guatémaltèque a officiellement commencé sa sortie de l'Accord international sur le café de 2007, qui visait à promouvoir un commerce plus équitable qui soutient les petits producteurs de café du monde entier.

Après son retrait, le Guatemala devient le seul pays producteur de café, parmi les plus importants, à ne pas faire partie de l'accord.

Le départ, qui devrait prendre effet après la période de notification de 90 jours qui se termine le 30 septembre de cette année, affectera également le budget administratif de l'Organisation internationale du café (OIC), administrateur de l'accord. .

Le budget de l'OIC n'est pas public, cependant, ses fonds proviennent des contributions des pays membres exportateurs et importateurs et sont basés sur les volumes annuels du commerce du café. Au cours de l'exercice 2019, le Guatemala occupait la dixième place parmi les plus grands pays producteurs de café au monde en volume et le deuxième en Amérique centrale, juste derrière le Nicaragua.

L'ICO a subi un effondrement budgétaire majeur en 2018 lorsque les États-Unis, membre fondateur de l'Accord international sur le café de 1963, ont annoncé de manière inattendue son départ de l'accord, faisant écho aux préoccupations nationalistes de l'administration Trump.

Curieusement, les États-Unis sont – de loin – le plus grand importateur de cafés guatémaltèques, ce qui en fait un complice honteux de la crise des prix qui a fait pression sur le secteur du café guatémaltèque et menacé les moyens de subsistance de milliers de petits producteurs qui ont le café comme leur principale source de revenus. À ce jour, le prix de base des contrats à terme sur le café Arabica sur le marché des biens (par exemple, le «prix C») est négligeable de 1 $ la livre.

Malgré la réputation de qualité des cafés guatémaltèques, le rapport 2020 du service de l'agriculture étrangère de l'USDA sur le secteur du café guatémaltèque indique que de nombreux petits producteurs fonctionnent à perte.

Le rapport indique que "bien que le café guatémaltèque continue d'être reconnu pour sa qualité supérieure et bénéficie de primes de 30 USD en moyenne sur le prix de base international par sac de 60 kilos, le différentiel n'a pas été suffisant pour couvrir les coûts" et ajoute que les petits producteurs constituent environ 96% des producteurs de café au Guatemala.

Un haut représentant d'Anacafe, l'association guatémaltèque du café, a déclaré à Reuters la semaine dernière que le manque de protection pendant la crise actuelle des prix était la raison du retrait du Guatemala de l'accord international. En outre, DCN a en sa possession une lettre de notification de retrait adressée à l'OIC par le ministre des Affaires étrangères du Guatemala, Pedro Bolo Vila, dans laquelle les raisons de cette action ne sont pas précisées.

S'il est vrai que l'Accord international sur le café a initialement imposé des réglementations sur les quotas d'exportation visant à stabiliser le marché mondial du café, l'accord a été annulé en 1989 après l'échec des négociations et le retrait des États-Unis. Depuis lors, l'Accord a subsisté à l'ère du marché libre pour collecter et diffuser des données et des analyses de marché qui soutiennent les décisions en matière de politiques ou de législation.

L'OIC continue d'être la seule organisation intergouvernementale mondiale dont les membres comprennent à la fois des pays producteurs / exportateurs traditionnels et des importateurs / consommateurs.

En plus d'héberger des forums et de compiler et publier régulièrement des informations sur les prix, l'OIC a publié ces derniers mois des rapports détaillés sur la façon dont la pandémie de coronavirus pourrait affecter les producteurs de café du monde entier, ainsi que les effets potentiels d'une récession mondiale, une augmentation de la volatilité des prix et un sondage d'opinion auprès des représentants nationaux.

Lecture connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *